Critères d’éligibilité

Quels sont les critères d'éligibilité à la garantie Unkle ?

Pour être éligible à la GLI Unkle, un locataire doit :

  • Gagner plus de 2,5 à 4 fois le montant du loyer charges comprises (en fonction de sa situation professionnelle),
  • Disposer de revenus imposables en France, Belgique, Luxembourg, Allemagne ou Suisse,
  • Déposer son dossier de locataire complet sur notre plateforme.

Ce que doit comporter un dossier de locataire complet :

  • Une pièce d’identité en cours de validité (carte d’identité, passeport, permis de conduire, titre de séjour…),
  • Son dernier avis d’imposition,
  • Ses justificatifs de revenus (en fonction de son statut professionnel ou de sa situation personnelle).

Les statuts professionnels que nous acceptons :

  • CDI, sur présentation du contrat de travail et des trois derniers bulletins de salaires,
  • CDD avec 6 à 9 mois de durée résiduelle de contrat, sur présentation du contrat de travail et des trois derniers bulletins de salaires,
  • Titulaires fonctionnaires et stagiaires, contractuels de la fonction publique, militaires, etc… sur présentation du contrat de travail, de l’arrêté de titularisation ou du contrat de position militaire et des trois derniers bulletins de salaires,
  • Chef d’entreprise, gérant salarié ou non salarié, artisan et commerçant non salarié, sur présentation d’un extrait K-bis de moins de 3 mois ou document équivalent, et des deux dernières liasses fiscales,
  • Freelance, ou microentrepreneur, sur présentation du certificat INSEE et des déclarations de chiffre d’affaire à l’URSSAF des six derniers mois,
  • Retraités, sur présentation des derniers justificatifs de versement de pension retraite,
  • Étudiants ou apprentis, sur présentation d’un certificat de scolarité ou d’un contrat d’apprentissage, à condition de disposer de revenus suffisants ou d’un référent ayant des revenus suffisants.
 

Les revenus qui peuvent être pris en compte :

  • Les salaires,
  • Les pensions retraites,
  • L’AAH,
  • Les pensions alimentaires  et rentes présentes sur le dernier avis d’imposition,
  • Les revenus fonciers nets après abattement sur le dernier avis d’imposition,
  • Les allocations logements : AL et APL,
  • Certaines allocations de la CAF : ALS, PAJE, CLCMG, AF, ASF, AES, APE, CF, API.

Les revenus qui ne peuvent pas être pris en compte :

  • Les salaires de locataires en période de licenciement, ou en préavis de démission,
  • Les salaires de locataires présentant une saisie sur salaire sur une ou plusieurs de leurs fiches de paies.
  • Les revenus de locataires travailleurs non salariés (autoentrepreneurs, gérants d’entreprises…) ne disposant pas d’une ancienneté suffisante pour qu’une année complète d’exercice n’apparaisse sur leur dernier avis d’imposition.
  • Les revenus de locataires travaillant comme fonctionnaires internationaux (travaillant dans des organisations gouvernementales internationales comme l’ONU, l’UNESCO etc…), ou travaillant pour des ambassades ou des consulats.
Les revenus liés à un travail d’intérimaire, d’intermittent du spectacle, ou à des aides du Pôle-Emploi ne peuvent pas être pris en compte actuellement, mais nous pourrons bientôt les accepter !
 

Le cas particulier des locataires étudiants

Si un locataire est étudiant et dispose de ses propres revenus pour être éligible seul, il n’aura pas besoin d’un référent.

Si, à l’inverse, un locataire est étudiant mais ne dispose pas des revenus suffisants pour être éligible, nous pouvons prendre en compte les revenus d’un ou plusieurs référents. 

L’éligibilité du locataire sera donc basée sur les revenus de son référent. 

Dans ce cas :

  • L’intégralité des locataires qui occuperont le logement doivent être étudiants ou en apprentissage. Sinon, il ne sera pas possible de prendre en compte les revenus de référents.
  • Les revenus du ou des locataires ne seront pas pris en compte (il est impossible de cumuler les revenus d’un locataire et de son référent).
  • Pour rendre le dossier éligible, le ou les référents devront gagner plus de 3 fois le montant du loyer (charges comprises). Si un dossier présente plusieurs référents, chaque référent devra individuellement gagner plus de deux fois le montant du loyer.
  • Chaque référent devra remplir un acte de cautionnement conforme à la législation en vigueur, l’engageant pour la totalité du loyer (charges comprises).

Was this helpful?

59 / 19